Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 17:31

J'ai effectué lors du triathlon de Marseille mon 2eme triathlon format M. La veille de la course, j'ai eu du mal à m'endormir.J'avais trop envi d'être sur la ligne de départ.  J'ai ressenti ce moment si particulier d'avant course que mon père décrivait avant ses participations à Embrun.

Mon club des Sardines Triathlon Marseille participait à l'organisation de cette course en mettant à disposition de nombreux bénévoles (plus de 200). LE vendredi apres midi, je suis allé aider pour les inscriptions: plus qu'un club!!

Quelle sensation de se lever à l'aube pour faire une course... Cela avait un parfum d'Embrun.

L'organisation est reglée sur le modèle IRONMAN; ça sent le professionnalisme. Mais nous n'avons rien à leur envier avec notre triathlon de Cassis organisé en octobre.

Quelle beautée de voir ce parc à vélo plein à craquer! (plus de 800 vélos alignés au cordeau)

DSC 0068

Le départ natation est donné à 7h, d'abord les pros Hommes puis les femmes et enfin les deux vagues open.

Le parcours natation ressemble à la forme d'une lame d'épée. A l'heure pile, le départ et donné. 9a bastonne au début puis ave 2 autres nageurs nous nous détachons de la masse.

La natation n'est pas facile du tout avec un courant qui nous déporte fortement sur la droite à l'aller et sur la gauche au retour.

A la 2eme bouée j'apercois mon père sur un kayac qui assiste un arbitre. Il me dira plus tard que notre groupe de 3 avait deja plus de 30 sec d'avance sur le 4eme (bonnet bleu)...

A la 3eme bouée notre groupe est déporté sur la gauche donc proche de la 1ere bouée. Nous croisons et enfourchons des nageurs retardés. La, je constate devant nous de nombreux bonnets bleus qui se dirigent vers la 3eme bouée!!! Allez comprendre ce miracle$

Vers le retour, nous doublons de nombreux nageurs de notre vague qui n'avancent pas.

Je sors de l'eau très énervé et dégouté par cet esprit anti sportif.

Ma transition est correcte. Je saute sur mon vélo pour accomplir les 40 km direction le col de la Gineste et le plateau de Carpiagne.Le vent sud sud est rend la course difficile. Je n'ai pas les mêmes sensations qu'à Dignes ou aux Angles.

Je ressent une légère fatigue et un manque de jus qui se confirmera sur la partie cap.

Julian me double à une vitesse supersonnique: bravo pour ta course.

Julien me rattrapera sur la 1ere partie pedestre à une vitesse folle (super temps à pied);

Lors de ma deuxieme boucle à pied, je suis cloué au bitume. Les nombreux encouragements à la fin du dernier tour me porteront vers l'arrivée.

DSC_0503.JPG

Je termine à une honorable 36 eme place et 4 eme de ma catégorie d'age. Peux mieux faire...

J'en magasine de l'experience sur ce format de course. Je serai plus fort au championnat de France de triathlon à Nice en septembre.

Maintenant place à la Mecque du triathlon EMMMMBRUN pour un aquathlon et un sprint (xs).

Partager cet article

Repost 0
Published by Antoine TRIATHLETE AUX SARDINES TRIATHLON
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Antoine CHEVAL Triathlète au C. R. V. LYON
  • Antoine CHEVAL Triathlète au C. R. V. LYON
  • : Tous mes sports favoris: natation, cyclisme, course à pied et triathlon. Ainsi que mon amour pour la montagne surtout Pelvoux
  • Contact